Jouve, Georges
(Français) Georges Jouve nait à Fontenay-sous-bois en 1910, de parents décorateurs. Il s’oriente vers une carrière atististe en suivant un enseignement à l’école Boulle. Dans less années trente, diplômé, marié, la guerre éclate et il est fait prisonnier. Réfugié ensuite en Provence, il s’initie aux arts du feu à Dieulefit, en créant des poteries d’un style traditionnel. En 1944, il entre à Paris et rencontre de nombreux artistes tels que Paule Marrot, André Arbus et Jacques Adnet, ce dernier président de la Compagnie des Arts Français, l’incite à participer à l’exposition La céramique contemporaine dans la décoration, en y montrant des pièces dans le style de l’époque. Les années suivantes, Jouve exposera et participera à des expositions et salons en France et à l’étranger. Les années 50 sont riches de commandes et de collaborations avec les architectes et décorateurs, Jeannette Laverrière, Mathieu Matégot notamment. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des plus importants céramistes français de l’après guerre.